IJburg

 IJburg, prononcez «ijibeur», tout le monde en parle, mais personne ne la connaît. Actuellement, c'est un vaste champ de terre plat sans aucune végétation qui surgit de la mer,  à Amsterdam. Pour les autorités d'Amsterdam, il s'agit pourtant du plus grand projet de développement urbain des Pays-Bas.

Son ampleur et son impact sur l'environnement ont d'ailleurs été contestés. Mais en 1997, à la suite d'un vote populaire positif, la municipalité a décidé de lancer le plan de développement de IJburg, nouvelle colonie intérieure gagnée sur les eaux. Il s'agit de construire ici une agglomération de 18 000 logements avec commerces, écoles et administration pour une population de 45 000 habitants. Au total plus d'un million de mètres carrés de surfaces habitables. La municipalité fournit la terre et les infrastructures.
En réalité le complexe d'IJburg est un archipel composé d'une demi-douzaine d'îles. A l'ouest, deux d'entre elles sont déjà en partie construites et équipées, Zeeburgereiland et Steigereiland. Mais le gros morceau se trouve à l'est avec deux autres entités, Haveneiland et Reiteiland, dont la construction de toutes pièces constitue la première étape du plan. Un pont monumental constitué d'armatures métalliques d'une blancheur immaculée les relie déjà à la Zeeburgeiland et plus loin à Amsterdam.

d'après Eric Felley "Le Temps"